Blog navigation

Catégories de blog

Retailer guide

Download our white paper

Download

Derniers articles

Décès d'un vapoteur aux USA dû à de l'huile, nos explications

Depuis le 25 Août, les articles des grands médias nationaux (et des moins grands cherchant du clic) se déchaînent contre les e-liquides, la cigarette électronique et le monde de la vape suite à des cas (environ 215) recensés aux Etats-Unis de problème respiratoire ayant débouché sur le décès d’un de ces cas. Mais peut on réellement assimiler ces produits à des e-liquides ?

On peut voir un peu partout aujourd’hui dans les médias généralistes qu’un “e-liquide de mauvaise qualité” a causé le décès d’une personne et des problèmes respiratoire à 215 patients aux Etats-Unis. Or la cause n’est pas un e-liquide de mauvaise qualité mais tout simplement le fait que ce n’est pas un e-liquide, nous allons essayer de vous expliquer pourquoi ? 

Suite à une enquête approfondi de la FDA (Food and Drug Administration qui est l’organisme Américain en charge de l’enquête) une réponse aurait été trouvée, même si il est encore trop tôt d’après eux pour tirer une conclusion définitive à ce problème. En effet tous ces cas aurait une similitude : ils auraient vapé une huile de vitamine E apparemment ajoutée dans des recharges au cannabis vendues sur le marché noir.

Ces recharges de marques connues médiatisées sous le nom “d’E-liquide au Cannabis” (vendus uniquement aux États-Unis) étaient tout simplement des fausses cartouches créées de toutes pièces par des contrebandiers avec le logo et packaging des marques mais remplies notamment d’une huile dérivée de Vitamine E. Cette huile était utilisée comme agent épaississant pour rendre la contre façon plus crédible (pour que cela ne ressemble pas à de l’eau par exemple).

En plus des faits avérés de contrefaçon pour cette marque Américaine, la substance présente dans ces cartouches n’est en aucun cas issue d’une formulation comparable à celle d’un VRAI E-liquide. Nous pourrons continuer de parler d’un produit destiné au vapotage mais pas d’un E-liquide. 

Pour rappel le e-liquide est un produit fabriqué et contrôlé pour être utilisé uniquement dans une cigarette électronique, il est toujours composé d’une base de PG (propylène glycol) et/ou VG (Glycérine végétale). Il est donc inconcevable de comparer un e-liquide avec tout autre substance insérée dans le réservoir d’une cigarette électronique qui ne serait pas formulée à partir d’une base PG/VG.  Dans le cas contraire nous ne pouvons plus appeler cela un e-liquide. 

Pourquoi l’huile dérivée de Vitamine E est nocif dans une cigarette électronique ? 

Propre à la consommation l’acétate de vitamine E n’est pas nocif lorsqu’on l’ingère ou en cosmétique car c’est essentiellement de la graisse. Cet acétate se liquéfie lorsqu’il est chauffé ce qu’il lui permet de rentrer dans les poumons par inhalation et reviens à son état d’origine lorsqu’il refroidit. Une fois dans les poumons cette huile enduit et rempli donc les poumons. Cela entrainera donc de grave problème respiratoire.

« L’acétate de vitamine E est essentiellement de la graisse. Sa structure moléculaire signifie qu'il faut "le chauffer assez chaud" pour qu'il se vaporise. Son point d'ébullition est de 363 degrés Fahrenheit, ce qui est bien au-dessus du point d'ébullition de 212 degrés F pour l'eau. Une fois que l’huile est suffisamment chauffée pour se vaporiser, elle peut potentiellement se décomposer et «maintenant, vous respirez qui-sait-quoi»,  a déclaré dans le Washington Post Professeure Michelle Francl, professeure de chimie au Bryn Mawr College

Chez Marie Jeanne CBD nous sommes fabricant de e-liquides pour cigarette électronique, contrôlé et certifié, nous utilisons donc que des bases PG et VG pour nos formulations.

Publié dans: News

Laissez un commentaire