Blog navigation

Derniers articles

CBD et conduite : y a-t-il un risque ?

Entre les différentes législations qui régissent les produits du chanvre, les tests de dépistages et les effets supposés du CBD, de nombreux consommateurs hésitent à vaper du CBD avant de conduire. On vous aide à faire le point.



CBD et THC : ce que dit la Loi

Bien que le CBD et le THC soient tous deux des molécules issues du chanvre, elles ont des caractéristiques bien différentes : tandis que le THC a des propriétés psychotropes, le CBD n’en a aucun. C’est la raison pour laquelle le CBD est légal, contrairement au THC.

Considéré comme un produit de consommation courante, le CBD n’est donc soumis à aucune réglementation. Il n’y a donc pas de loi qui fixe une consommation maximale de CBD ou une quelconque restriction d’usage, hormis bien-sûr l’interdiction de vente aux mineurs.

Il est donc tout à fait légal de conduire après avoir vapé du CBD.



CBD et contrôle routier

Sur la route, des dépistages sont souvent pratiqués par les forces de l’ordre. Il est obligatoire lors d’un accident grave, et facultatif en cas d’infraction au code de la route. Quatre familles de substances sont ainsi recherchées : le cannabis, la cocaïne, les opiacées et les amphétamines.

Concernant le cannabis, le test permet uniquement de révéler la présence de THC dans l’organisme. Une consommation de CBD, même importante, ne peut pas donner lieu à un résultat positif. Attention cependant : un eliquide non contrôlé peut contenir du THC. Nous vous conseillons d’éviter de vaper des produits achetés à l’étranger, qui ne répondent pas forcément aux normes en vigueur en France.



Vaper du CBD est-il risqué sur la route ?


Suivant le dosage du eliquide, le CBD peut avoir différents effets. Bien qu’il n’ait pas de propriété psychotrope, le CBD peut avoir un effet relaxant, plus ou moins prononcé suivant le dosage. Suivant votre sensibilité à la molécule, la consommation de CBD peut altérer votre vigilance, voire provoquer des somnolences. Et donc le risque d’accident. C’est la première raison pour laquelle il reste fortement déconseillé de vaper du CBD avant de prendre la route, au-delà de tout aspect légal.

Deuxièmement, nous rappelons que nous vous conseillons de toujours vaper du CBD pendant vos moments de tranquillité, pendant lesquels votre système endocannabinoïde sera bien plus réceptif par rapport à des périodes d'activités ou de concentration intenses (comme une tache physique ou un trajet en voiture...).

Attention :

  • Le CBD n'est pas un médicament.
  • Le CBD n'a pas d'effets "reconnus" par la médecine, il faut le consommer avec modération.
  • Le CBD peut entraîner un risque de somnolence en cas de surdosage, nous vous déconseillons d'en consommer avant de conduire.

Laissez un commentaire